Bi Bizi à la plage...



Marcher dans le sable jusqu’à risquer de se laisser surprendre par la vague qui gronde. On a enfilé un très gros pull sous son ciré. On a trop chaud, mais l’air que l’on respire à grandes goulées nous remplit d’une énergie toujours renouvelée. C’est bon.



65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
mascotte_edited.png